[WIENER WERKSTÄTTE]Almanach der Wiener Werkstätte

Wien & Leipzig, Verlag Brüder Rosenbaum, (1911).

Petit in-8 carré, cartonnage de l’éditeur, pleine toile orange imprimée en brun, les plats entièrement ornés d’un décor dessiné par Josef Hoffmann, dos sans nerfs titré en long, doublure et gardes de papier noir. 126pp. Complet.

Filet vert et noir orné cernant le texte et les numéros de page, belles initiales ornées, 12 planches hors texte (quatre coloriées) de Gustav Klimt, Koloman Moser, Josef Hoffmann, Berthold Löffler, Carl Otto Czeschka (2 illustrations dont un projet de bijou, p.107),  Josef von Divéky, Ivan Mestrovic, Oskar Kokoschka, Paris von Güttersloh, Moritz Jung et K. Schwetz.

Première et unique édition du seul almanach publié par la Wiener Werkstätte.

Edité sous la direction littéraire de Max Mell, il réunit notamment des textes de Peter Altenberg, Hugo von Hofmannstahl, Max Brod et Rainer Maria Rilke. Hoffmann en a dessiné la reliure et l’élégante mise en page; sa contribution graphique à l’Almanach est un projet de pavillon autrichien pour l’Exposition d’art internationale de Rome la même année. Le sonnet de Louise Labé, traduit par Rilke, page 106, symbolise la naissance de l’homme nouveau, un des thèmes chers à la Sécession viennoise.

Agréable exemplaire, très frais.

Réf. Werner J. Schweiger, pp. 91-92 (avec illustrations) / Yearning for Beauty, p. 95

Prix: désolé, ce livre vient d’être vendu

Nous contacter
← Voir la vitrine