Source d'inspiration néo-classique

HANCARVILLE (Pierre François Hugues d')

Antiquités étrusques, grecques et romaines gravées par F. A. David. Avec leurs explications par d'Hancarville.

A Paris, chez l'Auteur, 1785-1788.

5 volumes in-4, plein veau fauve marbré de l’époque, dos à nerfs finement ornés et doré, pièces de titre et tomaison de maroquin rouge et vert, tranches dorées. 103 pp. ; 134 pp. ; 142 pp. ;180 pp., (4) pp. ; 110 pp., (2) pp. Complet.

5 titres-frontispices gravés et coloriés, 361 gravures en taille-douce par François-Anne David sur planches numérotées, la plupart coloriées par une main de l’époque.

Seconde édition, la première au format in-4, de ce superbe ouvrage.

Ambassadeur britannique à Naples à partir de 1764, Sir William Hamilton (1731-1803) prit une part active aux recherches exécutées dans les ruines d’Herculanum et de Pompéi. Il eut à cœur de réunir des richesses artistiques de l’Antiquité et acquit notamment une extraordinaire collection de vases antiques, de la maison Porcinari, qu’il céda ensuite au British Museum en 1772. Durant son séjour à Naples, William Hamilton chargea Pierre-François-Hugues d’Hancarville (1719-1805), dont il appréciait l’érudition et le talent artistique, de réaliser une magnifique publication pour permettre au public lettré et amateur d’art d’admirer sa collection. La première édition, limitée à cinq cents exemplaires, parut de 1766 à 1767, en quatre volumes grand in-folio d’un luxe inouï pour l’époque et devint une source d’inspiration pour les artistes du temps dont le célèbre céramiste britannique Josiah Wedgwood. Cette seconde édition, tout aussi soignée mais bien moins onéreuse, permit une plus grande diffusion de l’ouvrage auprès des artistes et designers.

Petite perforation à la planche 29 du Tome II, légères taches blanches à quatre planches, cahier O du Tome IV légèrement bruni.

Bel exemplaire sur grand papier en séduisante reliure d’époque.

Réf. Blackmer, 847 (incomplet de 3 planches) / Brunet, I, 321 / Cohen-De Ricci, 474 / Vinet, 1528