Égérie du design moderne

PERRIAND (Charlotte)

Tiroirs de rangement.

Paris, Édition Steph Simon, boulevard Saint Germain, (mars 1966).

Un feuillet illustré de papier mince, plié, impression en noir au recto uniquement, (270 x 420 mm), daté au crayon « mars 1966 » dans la partie inférieure.

Première et unique édition de ce « feuillet publicitaire » présentant les dernières créations de l’une des designers les plus importantes du vingtième siècle ; il a été édité par la Galerie Steph Simon à Paris.

Peu après la Seconde Guerre mondiale, une génération de designers tels que Jean Prouvé, Le Corbusier, Charles et Ray Eames, Carlo Mollino et Charlotte Perriand renouvellent à l’art de l’ameublement, guidés par un besoin de liberté et fonctionnalité ; ils introduisent un nouvel art de vivre à l’heure des avancées technologiques et scientifiques, et créent des formes pures et sans ornements.

Steph Simon (1902-1982) fut l’éditeur, de 1956 à 1974, des créations de Charlotte Perriand, Jean Prouvé, Serge Mouille, Georges Jouve et Isamu Noguchi. Animés par le désir de créer pour tous, ces artistes s’inscrivent dans la tradition des grands mouvements modernes issus de Mackintosh et Hoffmann, suivis de Breuer, Mies van der Rohe et d’autres. On leur doit la place que le design occupe aujourd’hui dans nos vies. Ils ont conçu des meubles et des objets abordables avec des matériaux modernes, y compris des matériaux industriels, qui deviennent tous simplement beaux par ce qui s’en dégage : des formes délicates, mais aussi la sérénité, l’élégance et le raffinement.

Architecte, designer, urbaniste, photographe, Charlotte Perriand (1903-1999) a traversé le vingtième siècle et a créé pendant plus de 70 ans. Elle a joué un rôle de premier plan dans l’histoire du design européen et japonais, ainsi que dans l’architecture. Membre fondatrice de l’Union des artistes modernes (UAM) en 1929, elle est l’une des grandes figures de l’avant-garde moderne et la première femme à réaliser une ville de loisirs, Les Arcs (France), pour 30.000 personnes en y dirigeant l’ensemble de la conception, allant de l’urbanisme à l’architecture en passant par le design (Design Museum).

Exemplaire bien conservé, compte-tenu de sa fragilité.