l’univers poétique d’Edgard Tytgat

plate from Carrousels et baraques by Tytgat

EDGARD TYTGAT (1879-1957)

peintre – imagier – graveur – typographe – imprimeur – conteur

Edgard Tytgat est une figure marquante et inclassable de l’art belge du vingtième siècle. Né de parents brugeois, il reçoit, après un apprentissage chez un horloger « pour apprendre à démonter le mystère de l’heure », une formation de lithographe dans l’atelier paternel, puis étudie à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. En 1907, il se fixe à Watermael (Bruxelles) où il se lie d’amitié avec le sculpteur et peintre Rik Wouters (1882-1916) avec qui il collabore intensément en partageant un atelier; il peint de nombreux tableaux et grave ses premiers bois (naissance de sa presse particulière L’Imagerie de Watermael). Il s’exile à Londres pendant la Première Guerre et entreprend, dans son propre atelier de gravure, d’illustrer les contes les plus universels ainsi que ses propres textes: Quelques images de la vie d’un artiste, 1917, en hommage à son ami Rik Wouters; Le Petit Chaperon rouge, 1917; Carrousels et baraques, 1919). « Pendant quatre ans, il taille patiemment, modestement ses planches sur son établi de graveur, il écrit de petits textes très simples et il les compose avec des caractères qu’il s’est façonnés dans le buis. Et les livres d’images qu’il imprime au rouleau avec un outillage des plus rudimentaire, apparaissent comme ce qu’il a produit de plus original et de définitif.. » (Albert Dasnoy). « L’accueil que le public réservera à ces oeuvres sera particulièrement chaleureux. La technique (bois et linoléum) et le style choisi par l’artiste ainsi que la maîtrise rapidement atteinte ne sont pas étrangers au réel et incontestable succès remporté par ses travaux » (Fondation Albert Marinus). Il revient en Belgique en 1920 et se fixe en 1924 à Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles) où il travaille jusqu’à la fin de sa vie, poursuivant, dégagé de toute école, son oeuvre de peintre et ses travaux graphiques. Ses oeuvres, pleine de malice et de poésie, lui sont inspirées par la vie quotidienne, dominicale de préférence, les émotions remontant à l’enfance, les relations homme-femme, la fête foraine, le cirque, le folklore et les traditions populaires, les épisodes historiques ou mythologiques.


Ouvrage présenté:

E d g a r d   T y t g a t | C a r r o u s e l s  e t  b a r a q u e s.

London, Cyril Beaumont, (à la fin: Imagerie de Watermael, les bois ont été imprimés par l’imagier Edgard Tytgat, le texte, imprimé sur la presse à main de l’éditeur Cyril W. Beaumont ), (juin) 1919.

In-4 oblong, en feuilles sous portefeuille d’édition de carton crème à rabats fermé par deux rubans grenat, dos de toile crème, premier plat orné d’une grande composition originale en couleurs, vignette en couleurs (carrousel) au centre du plat inférieur.

Ouvrage entièrement gravé sur bois et linoléum. 3 feuillets non chiffrés de faux-titre (portant au verso la justification), titre et table, 8pp. de texte (imprimées au recto seulement), un feuillet non chiffré d’achevé d’imprimer avec la belle marque de Tytgat. Illustrations dans le texte et 6 grandes images en couleurs gravées sur bois de buis, tirées sur Chine et montées sur vélin blanc. Complet. Edition originale.

Petit tirage limité à seulement 150 exemplaires « sur papier de Chine » (en fait, papier de Hollande pour le texte, papier de Chine pour les planches).

Un des quarante premiers exemplaires (numérotés à la presse 1-40), avec toutes les illustrations in-texte délicatement coloriées à la main par l’artiste et chaque planche signée à la mine de plomb.

Le premier plat du portefeuille présentent ici des enluminures de l’artiste et, sur le feuillet de justification, celui-ci a écrit au crayon « Exemplaire d’Artiste » et signé.

Exemplaire exceptionnel. De toute rareté.

Prix sur demande

← Voir notre sélection Voir nos catalogues →